13/02/01
Mardi dernier, CA, Mot’, plus de 20 personnes. Côté méthode, c’est l’animation de discussion tournante. Il me semble qu’il y a eu au moins trois personnes qui successivement ont attribué les tours de paroles, et de façon totalement spontané.
Important débat sur la relation avec le collectif unitaire antifasciste qui s’active pour la venue de Le Pen le 28. Ce sont à chaque fois des moments où le groupe carbure intelligemment, sans dogmatisme, mais avec des convictions profondes.
Le groupe cherche des alternatives en essayant de préserver les futures relations avec les membres du collectif unitaire. Comment lutter autrement contre l’extrême droite, chacun a des idées plein son sac, là où ça coince, c’est comment ne pas passer pour des « lâches » et compromettre les chances de retrouvailles au troisième tour.
Un autre sujet, les finances, qui semblent aller plutôt bien, se pose la question du prix du futur journal qui exploserait le budget tout en ne dépassant pas le limites remboursables. Là aussi ça discute bien, c’est sur le côté moral, autant de fric pour ça. M. répliquant que la démocratie a un prix.
Sont abordés aussi les noms sur la liste, il faut prévoir une quinzaine de nom de gens qui seraient disponibles pour entrer au conseil municipal pour de vrai… Personne ne croit au dernier sondage qui met Mot’ à 17%, toutefois il faut être prêt à toutes éventualité.
J’ai du mal à filmer ceux qui ne sont pas « bon ». C’est une chose terrible, il y a ceux qui « ne passent pas bien » à la caméra.  Ce putain d’outil vidéo privilégie ceux qui parlent bien, de façon concise, la voix assurée, un peu forte, si en plus ils ont un physique, alors ça se fait tout seul.
Ch. parle dans sa barbe, bégaye, mets trois heures à exposer une idée, parfois assez complexe, voir carrément tordue, mais parfois tout à fait pertinente. J’ai un mal fou à le filmer, je ne sais pas que faire de ces images là, j’ai aussi ce problème avec A. qui dit les choses à sa façon, en butant sur les mots. C’est un outil excluant, et j’ai bien du mal à en faire autre chose. C’est un axe que je cherche toujours à traiter,  dire aux spectateurs attention, la caméra ne vous fait voir que ce qu’elle veut bien vous montrer, si vous voulez voir le reste alors, vivez-le! Pas facile à faire passer comme idée.

La suite dans le journal…

Là..plus tard…

 

 

Épisode 5_2 [Motivé-e-s Quartiers +C.A.]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *