Avant hier, premier des trois concerts de Mot’. Les trois concerts sont pleins 3×800 = 2400 places. Pour eux ça semble presque naturel, pour moi je me rends compte qu’il y a toute une partie de l’iceberg que je ne connais pas.

La salle bondée qui chante :

Avanti o popolo, alla riscossa

Bandiera rossa triomferà

Bandiera rossa triomferà (ter)

E viva il communismo e la libertà

(J’ai trouvé les paroles là)

Ça fait chaud au coeur, avec un doute quand même, puis un peu bizarre de voir la même gestuelle que pour un concert de Patrick Bruel.

Là où j’étais vraiment mal, c’était pour la « Butte Rouge » Chacun des 3 Zebda, interprétant : « La Butte Rouge, c’est son nom, l’baptème s’fit un matin Où tous ceux qui grimpèrent, roulèrent dans le ravin »  en faisant des chichis, comme s’il s’agissait d’une chanson de Julio Iglésias, là j’avoue que j’ai du mal.

Mais bon, je suis ptêt négatif. Mais il me semble que la forme « concert» est une impasse, au delà ou à cause de l’aspect religieux avec ceux qui officient sur scène, et ceux qui communient en bas dans la salle, ça ne peut aller plus loin, jamais les gens qui étaient là, pour un seul soir, ne se rencontreront ailleurs. Et ce n’est pas les sonos surpuissantes qui après des heures de réglage débitent une bouillie sonore, et les éclairages monstrueux, qui y feront quelque chose. Et enfin ce soir là, ça chantait, voir ça jouait souvent bien faux, Ou alors c’est moi qui n’ai plus d’oreilles. Le soir je suis rentré avec le bourdonnement des abeilles dans les oreilles.

Bref pas grand chose à filmer, l’intervention de O. annonçant le WE de débat était longue et chiante. Ils ont un vrai problème de communication publique, je l’ai revue sur TLT à une table ronde entre femmes, là il valait mieux carrément ne pas y aller.

J’observais Maggyd répondre en rafale aux sollicitations des caméras, il joue les jeux gentils des questions réponses avec des mots clés, etc.

Je me demande s’il n’ y a pas là quelque chose qui flingue la pensée.

Il reste que des gens se retrouvent discutent entre eux, ça refait du lien, et c’est pas mal.

J’ai rendez-vous avec 100% mardi, on va voir…

Ce WE, Mot’ états généraux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web