19/12/00 20H

Réunion de quartier autour d’Aline Pailler, à part une dizaine de militants, 4 personnes du quartier.

Parmi elles un vieux militant revenu de tout et qui démarre au quart de tour. Emouvant, pathétique à la fois.

Je passe au local de la LCR où il y a une autre réunion de quartier vu le peu de voitures sur le parking, je n’ose même pas rentrer de peur de leur faire honte. Je pars au Bijou, où il y a une réunion des quartiers Mirail, etc. Dans une arrière salle 20 personnes, que des militants qui vont passer deux heures et demie à discuter mollement sur la distribution de tracts, et d’éventuelles actions. Je ne peux pas vraiment filmer, pas assez de lumière, et le bruit du compresseur frigorifique, en fond sonore.

Je gamberge sur ce qu’est un tract aujourd’hui? Face au matraquage médiatique, au flot des images de la télé, etc.

Le tract, il y a 50 ans avait un impact bien autre qu’aujourd’hui. Je les regarde discuter de la meilleure heure de distribution, du lieu le plus approprié. Pour à la fin se rendre compte, que le jour envisagé, ils ne seront peut-être pas assez nombreux pour « differ » comme ils disent.

Ce qui est sûr c’est qu’ils ne luttent pas à armes égales avec le PS ou Douste. Eux ont les moyens d’arroser toutes les boites aux lettres avec papier glacé et photos en couleurs…

Là je mettrais ce que je pense 17 ans après… Mais il faut déjà que    j’aille au bout…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web