S.P. 1/12/00 + C.A. 12/12/00

Bon le dernier bonheur, ça a été l’intervention de Serge Pey au Bijou, pour annoncer sa présence sur la liste 100%. C’est un poète pro, je m’attendais à un truc un peu limite.

Ça a été 20 minutes de poésie-politique, comme c’est rare d’en trouver. J’ai mis un bout de son sur le Web:

On pourra penser ce qu’on veut du bonhomme, reste que les mots faisaient mouche, qu’il y avait là un vrai espoir d’une politique autrement. J’ai dit un espoir, mais de nos jours, on se contente de si peu. Ce qui a gâché le plaisir, c’est quand ce poète radical extrême, debout, a pris la pose avec les têtes de liste devant l’affiche de la campagne. Comme d’hab, devant les journalistes, on se mets à plat ventre.

Et je me retrouve avec cette matière qui me brûle les doigts, et que j’ai envie de partager, alors j’en mets un bout sur le Web, je fais un CD audio, des cassettes VHS, pour filer aux proches.

Lire sur le journal…

Là je mettrais ce que je pense 17 ans après… Mais il faut déjà que j’aille au bout…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web