J’ai pris contact avec la LCR le 7 septembre, suite à l’envoi d’un email:

*********************

Expéditeur: A. S. <as@abri.org>

Destinataire: LCR31@altern.org

Objet: Un film, des municipales…

Date d’envoi: Mon, 4 Sep 2000 09:59:31 +0200

Bonjour,

Je suis en train de tourner un documentaire sur les élections municipales, ici à Toulouse…. L’idée est de traiter des municipales vues de la gauche de la gauche… C’est pour moi l’occasion de traiter de diffèrent thèmes tels que le militantisme, la citoyenneté, la représentativité…. (rien que ça!!!)

Un aspect de ma démarche est de faire en parallèle un site web avec différents éléments… c’est à voir là:

http://www.abri.org/unfilm

Tout ça pour dire que j’aimerais pouvoir suivre autant que possible le travail que vous allez mener pendant ces municipales… Pouvoir filmer des réunions de travail, des rencontres, des manifestations… Voilà, je suis prêt à vous rencontrer quand vous le souhaitez pour faire connaissance, et déterminer ce qui est possible…

Merci pour tout !

**************************

C’est S. B. qui a pris rapidement contact avec moi, et me voilà, à faire le pied de grue devant le local au 9 rue Corneille, à 14h30. Je reviendrais à 16h30. Bon contact, franc, clair, net.

Autour de la question, « Est-ce que je peux tout filmer? », la première réponse est, oui bien sûr, on n’a rien à cacher puis viendront tout de même quelques restrictions relatives à la sécurité des personnes. Je dis, que de toute façon je soumettrais une maquette du film, et que les gens qui sont à l’image pourront toujours demander à ne pas y être. Ce qui le rassure.

Ils ont fait là l’acquisition de locaux conséquents.

Bref, SB me donne un peu le calendrier de ce qui vient et s’engage à me faire parvenir les infos, qui pourraient m’aider dans mon travail. C’est pour moi le problème numéro un, être tenu le maximum au courrant de ce qui se passe, pour ne pas passer à côté. Lorsqu’on ne fait pas partie d’un groupe militant, c’est ce qu’il y a de plus difficile, on est facilement mis de côté dans un genre de lapsus « formationnel ». On verra.

Premier RV lundi 25/09 AG de la LCR Va falloir que je me présente.

Puis dans la semaine 100% à gauche, vendredi 29, et dimanche 30.

Je reviens sur cette question de droit à l’image, faudrait que je creuse la question. Comment trouver la juste mesure, je respecte les gens que je filme en leur donnant ce droit là, mais eux, jusqu’où me donnent-il le droit à l’image, respecteront-ils vraiment ce que je fais? Qu’on me demande de retirer des images, à cause de la sécurité des personnes, c’est évident, mais si ce sont des images où tel leader est pris en défaut de démocratie, par exemple, ne se saisiront-ils pas de ce même droit pour m’empêcher de montrer ça?

J’ai envoyé le même message de demande de rencontre à Tactiokollectif, et à Lutte Ouvrière, on va voir les réponses.

Coup de fil de P. Se. pour me demander l’adresse de ce site, qu’il veut passer à des copains… Il me dit qu’on ne peut pas parler des municipales à Toulouse sans parler de ce qui se passe à la campagne, on ne peut pas traiter de l’urbain sans parler du rural, il commence à se demander si la créativité militante n’est pas totalement éteinte en ville, contrairement à la campagne. Que la coupure avec le vivant, la nature, ne flingue pas les militants. Vu de son côté au fin fond du Quercy je comprends qu’il puisse penser ça, et quand à moi qui vit ici dans une semi campagne, cette idée là au-delà de ce qu’elle peut avoir de manichéen m’interroge.

Je sens que la pression remonte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web