08/03/2000

Premier tournage, hier, à une réunion des Verts, au Bijou. J’ai appris ça par hasard, (de l’importance des réseaux…).
Il y a un gars Marc (?) qui a un peu mis le feu, en mettant les pieds dans le plat. Ca me fait ça parfois, dans des réunions où je m’emm…. quelqu’un prend la parole, et tout à coup l’espoir de se sentir moins seul renaît, ça dure quelques instants, je me dis « ah oui, je suis d’accord, chouette un collègue ! » et puis un peu plus loin, dans son intervention, je me rends compte que j’ai été victime d’un mirage. Reste que j’ai repéré ce gars, et j’aimerais bien l’interviewer à l’occasion. J’ai remarqué que souvent les gens intéressants n’étaient pas dans la lumière, c’était le cas, aïe l’image!!!
Mon problème, c’est d’échapper à l’aspect soporifique de telles réunions. C’est sur la fin que ça devient intéressant et qu’il faut être bien réveillé pour tourner.
Il faut aussi filmer à contre temps, c’est lors de la fin des interventions, quand l’animateur reprends la parole, qu’il se passe quelque chose, et non pendant l’intervention elle-même.
J’ai loupé l’interview d’une des animatrices, j’avais pas déclenché la camera !!! Coup classique.
J’ai retrouvé là A. M. que je n’avais pas vu depuis les manifs d’intermittents en 97. Je l’ai connue en travaillant avec elle sur les quartiers Nord, elle est sortie de la salle quand quelqu’un a parlé de cette aventure comme s’il y avait participé. Elle ne l’a jamais vu sur le terrain, elle n’a pas supporté. C’est aussi un cas de figure classique, les gens qui parlent comme s’ils y avaient participé, d’évènements qu’ils ont aperçus de très loin, il y a ceux aussi qui parlent en y ayant participé mais en en donnant une image sur-valorisante pour l’ évènement, et par conséquent pour eux-mêmes .
Il y a aussi cette tendance à prendre la parole, pour faire la démonstration qu’on sait la prendre. Il y a celui qui se lance dans une conférence…
Là, il y avait celle qui venait pour une chose, « Le canal » et qui essayait systématiquement de le placer.
Beaucoup tournent autour de la cinquantaine.

Et maintenant?

Plus tard, ci-dessous, je mettrais mes réflexions plus de 15 ans après..

Plus tard mais quand?

Le suspense est total !!!

Pour lire l’intégrale...