D, réagit à ce que j’ai écrit … Extraits:

« La peur, ou les peurs, de passer à côté… de pas tout savoir, d’être récupéré… Au fait ce terme, il veut dire quoi? A force de ne vouloir rien faire qui ne soit pas avalisé par mille assemblée/comité/réunions, à force de ne pas vouloir être récupéré-e, j’ai parfois l’impression que notre génération (presque celle d’André), a oublié de faire. DE se laisser faire, de se dire que l’agir collectif, les débats, arrivent dans les faits à dépasser des contradictions que le discours, la pensée n’arrivent pas à résoudre.

Faisons confiance à l’intelligence des gens, et de nous qui sommes,  aussi des gens. »

Comme d’hab, faut un peu s’accrocher (moi, du moins) pour saisir la pensée profonde du bonhomme, mais c’est, il me semble une des questions primordiales qu’il va falloir travailler pour le troisième tour.

J’en reviens à l’épisode du film que j’avais manqué ci-dessus. En fait, si j’ai compris, le matin du Zénith, devant l’incapacité totale du PS à gérer l’événement, Magyd, et sa bande on décidé de prendre tout en main.

On se retrouve dans une situation où des Motivé-e-s, ayant un mandat de l’AG l’inversent totalement et produisent quelque chose qui est sûrement 10 fois meilleur que s’ils avaient respecté scrupuleusement leur mandat. Je suis largué. En croisant cet événement avec ce que D. écrit ci-dessus, il y a du grain à moudre.

Hier, je voulais aller filmer le point de campagne  du PS, mais y en avait pas. Je rejoins le camion, qui fait la tournée des quartiers à la fac du Mirail, grosse sono, DJ pas vraiment pertinent, et une dizaine de Mot’ qui dansent en permanence et  prennent d’assaut tout ce qui bouge pour leur donner le journal, et le CD d’ Allez Ouste, (qui est maintenant sur Napster)

En route vers d’autres quartiers.  A cette heure et malgré le beau temps. pas grand monde dans les rues, mais les gens spontanément vont vers le camion, demandent le journal, le disque. Je suis en voiture avec Samir, qui filme, pour lui, je lui lance, « Même si Douste passe, il se peut que cette chanson devienne l’hymne des quartiers».  Il trouve ça si beau, qu’il veut que je la refasse pour la caméra et ben non, j’veux pas!

Je regarde ces Mot’ bouger tout le temps,  faire la gestuelle d’ Aller Ouste, même H. déjà père de deux enfants, et en attendant un troisième, gesticule comme un malade, on ne dira jamais assez l’effet destructeur des sectes sur la cellule familiale !

Bon, journée un peu molle presque pour rien.

N’empêche que je continue à m’inquiéter pour la redescente, quelque soit le score. L’après campagne risque d’être dépressive pour les plus  faible, et pas que…

J’imagine que si Douste passe ça n’arrangera pas les choses. Si c’est Simon, Motivé-e-s va subir un raz de marée, très lourd à gérer.

16/03/01

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *