Hors Sujet!

Je suis devenu un acteur incontournable, du mouvement social, une référence, une balise, et j’aimerais que désormais, ceux qui s’adressent à moi, en tiennent compte !

Tout de même! (Si j’en arrive là, c’est bien la preuve qu’il faut que j’arrête d’écrire. Vendredi soir, c’est promis!)

Explications:

Hier soir réunion restreinte du « réseau pour dynamiser le mouvement social ». Une bonne douzaine de personnes dont 3 femmes. Ca commence par un point sur la situation suite aux élections municipales. Chacun donne sa vision, de la situation, je retrouve un peu l’ambiance LCR, et au détour d’une intervention est abordé la question « du leadership du mouvement social ». Certains présents, pensant sincèrement que Mot’ était candidat à ce leadership.

Or un des éléments pour affirmer ça, c’est ma pomme qui l’ai amené, dans ce chef-d’oeuvre que chacun d’entre-vous a sous les yeux, là maintenant, tout de suite:

Le 20/02/01 j’écrivais à propos de la réunion fondatrice de ce même « réseau » au Bijou..

« ….Bref, tout ce qui touche aux municipales, ce n’est pas le mouvement social… et comme il y a eu séparation, faut pas en parler…

  1. de Mot’ me dira en sortant : en fait, la question qui est en dessous est : qui a le leadership du mouvement social sur Toulouse aujourd’hui ? »

Et c’est cette phrase qui apporte la preuve que Mot’ est candidat.

L’émotion fut grande quand  une grosse partie du groupe apprit que c’était moi, l’auteur de ces lignes. Je ne suis pas prêt d’oublier, le « Ha !c’est toi! » ni de voir ce journal exhibé dans un classeur sous transparents. J’ai alors essayé maladroitement d’expliquer le sens de cette citation

J’aurais dû dire un truc du genre, « C’est pas parce que dans une équipe un des membres fait une analyse des rapports à la prise de pouvoir, au sein du groupe, qu’il est forcément candidat à le prendre ». Enfin, un truc encore plus clair, mais je me suis pris les pieds dans le tapis, certains l’ont même pris pour une provocation. Bref, j’ai vraiment été mauvais.

En relisant le texte, je me demande encore comment certains ont pu en donner cette interprétation.

Bon tout ça pour dire qu’hier soir, j’avais l’ego réjouit.

Reste que ce que je pensais se vérifie, Mot’ à été un véritable tremblement de terre, pour tous les acteurs du mouvement social toulousain, la reconfiguration ne va pas être simple.

Ce soir AG de débriefing chez Mix’art.

22/03/01

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *