09/03 11/03

J’appréhende cette soirée du dimanche au Puerto; Le dispositif est celui du Mundial de foot. Ecran géant, etc. Là on est dans le zéro imaginaire. Fa. qui posait la question de savoir si c’était indispensable, lors du CA de Mardi, n’a même pas été entendu.

Se ramasser collectivement toute la Merde que déverse les télés lors d’une soirée électorale, c’est la volonté de subvertir ensemble les schémas dominants, ou c’est du masochisme? J’ai peur que ce soit ce dernier. Je suis prêt à être surpris.

On aurait pu imaginer une ou deux télés dans un coin, excentré.

Un « paperboard » bien en vue, où les résultats seraient inscrits au fur et à mesure qu’ils tombent, et du débat, du débat, rien que du débat, informel, débridé, le sandwich, à la bouche, le verre à la main et combler un peu ce putain de déficit de parole que les gens ont entre eux Les médias qui seraient passés par là auraient vu autre chose.

C’est le syndrome du repas de quartier.

Je rêve que le communiqué lu à la presse le dimanche soir à 23h ait la gueule d’un poème, à la Prévert. Un objet culturel…

Que celui annonçant le résultat des négociations le lundi après l’AG soit du même tonneau.

Tout ça c’est peut-être trop théorique, intello.

On verra.

Enfin, il me semble que c’est presque vu.

Lire dans le journal

Épisode 7_5 [Motivé-e-s Commission]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *